Menu Fermer

La Zone Bleue

Voyages à vélo

Calais > Bruges > Amsterdam à vélo – Jour 2

Le départ

Ce matin 4h le réveil sonne. Je le décale à 4h20. Je sais que la forme va revenir en pédalant. Ça m’empêche pas de me sentir un peu raplapla, quand même.

A Vlissingen il y a des gens. Ce Lundi matin les gens vont au travail. Donc en pleine nuit c’est une foule de gens qui se déplacent … en vélo. Partout. Des fois, rarement, quelques voitures.

Les cyclistes

J’aurais peut-être du commencer par ça. Ici c’est le royaume du vélo. Un coin où tout a été pensé pour lui. Un pays où une taxe sur les rustines provoque une manifestation de cyclistes en gilet jaune.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-4-3

Venez goûter mes polders! 3 la douzaine!

Depuis le début du voyage je croise quelques fois des voitures, de loin. Sinon c’est ou de la campagne déserte (sur les polders) ou alors des pistes cyclables quand ça devient un peu plus urbain. La voiture est au second plan. Et la moto  est inexistante.

The sun is rising

Un peu de canaux de 6h15 à 8h30 et c’est le lever de soleil. Oui oui. Fini la grisaille. Place à Râ.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-3-2

La famille mouton salue Râ

Vent

Oui aussi les Pays-Bas c’est le pays du vent. Plat comme un pankake, en bord de mer, le pays est très très venteux. Du jamais vu. Et ça continue à souffler globalement dans le bon sens.

En fait les moulins c’est un peu old-school. Les éoliennes sont de mise. Elles sont grandes, belles et tournent très vite ici.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-5-4

Mer

Aujourd’hui j’ai eu le privilège de longer les bords de mer. J’ai aussi serré les fesses en traversant le Zeelandbrug (un pont). Un pont de 10 kilomètres qui traverse la mer. Avec un fort vent de côté et avec des rafales inattendues, c’est tel un mec bourré que je l’ai traversé ‘stanc..

Froid

Il a commencé à faire un peu froid aujourd’hui. Preuve en est qu’un pull est presque limite pour faire une pause de 10 minutes en plein vent. Le thermos de thé chaud était bienvenu.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-2-1

Un peu girly le thermos … mais fait son office

Willemstad

Après environ 100 kilomètres (je pensais en faire 80 mais un bateau qui devait me faire passer sur une île restait à quai à cause du vent) le convoi arrive à Willemstad. Une cité fortifiée du temps de Napoléon. Ici la plupart des enseignes sont écrites en français.

Il est 13h30, j’arrive au B&B qui ouvre à 17h. Je fais donc un tour dans le bled.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-7-6

Willemstad

C’est un jolie petite bourgade chahutée par les ondées. Toutes les 10 minutes (en fait à chaque fois qu’un nuage passe) c’est une mini-tempête qui se déchaîne avec pluie, grêle et rafales de vent. Et juste après : soleil. L’Islande est connue pour ce zapping permanent. La Bretagne aussi. C’est la première fois que j’expérimente ces conditions et je commence à comprendre.

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-6-5

Accalmie

L’avantage avec ce temps c’est que ça fait de beaux contrastes. Ciel noir et soleil, arcs-en-ciel. Les photographes sont aux aguets dans leurs chambres d’hôtel. Dès que ça change ils ouvrent la fenêtre et ils shootent!

De_calais_a_amsterdam_a_velo_en_hiver-1-2-8

Tu lui veux quoi à ma selle ?

Epilogue

Une belle journée!

VOIR LE JOUR SUIVANT

VOIR LE JOUR PRECEDENT

 

la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_6

Le Pays de Bray à vélo

la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 1
Le pays de Bray


Je revois cette journée en pays de Bray comme un songe. Rétrospective d’un trajet vécu en 2016.


Le projet


Réveil naturel à 04 AM. La météo annonce une température clémente, un vent puissant vers le nord, pas de pluie et quelques éclaircies. Donc billet de train aller pour Beauvais, billet retour de Dieppe, un bon livre dans les bagages et GO. Cet après-midi je suis au bord de la mer!


la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 2
The trajet


Le départ


Gare de Beauvais. Un petit réseau de pistes cyclables me fait sortir de la bourgade et me place sur l’avenue verte. C’est une fine bande de bitume déserte qui court pendant 35 bornes entre des rangées d’arbres. On arrive ensuite en plein cœur du pays de Bray : la piste s’ouvre sur de petites routes départementales boueuses et désertes pendant une trentaine de bornes, faisant franchir de beaux vallons. Puis retour de la bande de bitume jusqu’à Dieppe.


La soufflerie


Avec ce vent dantesque qui n’en finissait pas de me pousser au cul, j’ai enquillé le parcours en mode avion de chasse. Les (beaux) paysages défilaient comme depuis la vitre d’un train. Les arbres pliaient, les éoliennes tentaient de s’extraire du sol pour également profiter de ce beau voyage.


la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 3
De la campagne (avec un tracteur au premier plan)


Tout cela dans un isolement plus isolé que le périph. Les vallées sont très larges et – parfois – on aperçoit des voitures au loin sur une route à voitures. Entre midi et deux quelques promeneurs avec chien au bout de la laisse … à 2 mètres du sol (avec ce vent, ils promènent surtout un ballon). J’ai également croisé un groupe de cyclotouristes.


la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 4
Du ciel et de la campagne


Le pays de Bray


Question animaux, vu foultitude d’oiseaux luttant avec le vent, lapins, vaches, chevaux, moutons, chèvres et poules. On notera que plus on s’approche de la mer plus il y a de poules. Pareil, je ne sais pas s’il y a un lien technique, mais les maisons sont de plus en plus rouges au fil du trajet.


Pour avoir séjourné en Angleterre, j’avais vraiment l’impression d’être dans la campagne anglaise. Je crois que mon réchaud va servir à faire du thé lors de mes prochaines escapades.


la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 5
Du ciel


Et au bout de la soufflerie la mer. Bien agitée, verte, iodée, belle. Je me pose sur la plage de galets et me laisse bercer par le spectacle.


la_zone_bleue_voyage_velo_veloroute_paris_londres_pays_de bray 6
Dieppe

Rough Rambouillet forest

bivouac_rambouillet_20190412-5

Shiny tea

bivouac_rambouillet_20190412-11

Beauty and the beast

bivouac_rambouillet_20190412-19

Amber

bivouac_rambouillet_20190412-20

Local tribe artefact

bivouac_rambouillet_20190412-16

Purple sun

bivouac_rambouillet_20190412-2

Man versus wild

bivouac_rambouillet_20190412-18

Bath

bivouac_rambouillet_20190412-14

Forest

bivouac_rambouillet_20190412-7

End of autumn

bivouac_rambouillet_20190412-4

Metal sunrise

bivouac_rambouillet_20190412-8

Where whe-whe-whe-where

bivouac_rambouillet_20190412-10

Little tree becomes tree

bivouac_rambouillet_20190412-17

Behind the door

 

Articles plus anciens